Afficher le Menu HorizontalRefermer le menu
Afficher le Menu HorizontalRefermer le menu
  • Première actualité

    Du  lundi 26 mars 2018  au  mardi 27 mars 2018
    • Commence à : 08h30
    • Fini à : 10h30

    Première actualitéPremière actualitéPremière actualitéPremière actualitéPremière actualitéPremière actualitéPremière actualitéPremière actualitéPremière actualitéPremière actualitéPremière actualitéPremière actualitéPremière actualitéPremière actualitéPremière actualitéPremière actualitéPremière actualitéPremière actualité

Congrés des Maires de France

Les 21, 22 et 23 novembre, s’est déroulé le centième Congrès des Maires de France. Christophe BARBIN et moi-même représentions notre commune. Environ 15 000 maires et une quinzaine de ministres sont attendus au Congrès des Maires de France, Porte de Versailles à Paris.

Ce déplacement a permis, en outre, de rencontrer des entreprises et de dialoguer avec  des responsables des autres collectivités.

Mais,  cette année, l’ensemble  des participants   attendait les interventions de  Monsieur Edouard PHILIPPE,  Premier Ministre et du Président de la République Monsieur Emmanuel MACRON (points chauds de ce congrès).   Si le discours du Premier Ministre n’a guère satisfait et rassurer  l’auditorium, il a tenté de renouer le dialogue avec les élus locaux en montrant qu’il pouvait comprendre leur inquiétude. Mais pour lui les faits sont là : l’état de baissera pas leurs dotations. Le discours du Président de la République lors de la dernière journée était très attendu.  Dès le début, un des points forts du moment, la suppression de la  taxe d’habitation pour 80%  des  personnes, et une compensation pour les collectivités démontre une refonte en profondeur de la fiscalité. Après le regroupement des communes, loi NOTRe de 2015, Monsieur MACRON a assuré aux maires «  qu’il ne toucherait pas à la carte territoriale, même si des imperfections existent et qu’il garantit que l’état ne forcera personne à des modifications. Il veut  donner plus de responsabilités aux fonctionnaires de terrains ! « Laissons les Maires innover ! » Sur la limitation des mandats, dans le temps, elle ne touche que les communes de plus de 3500 habitants.  Bien d’autres points ont été abordés.

Finalement, après des sifflements au début de son intervention,  les congressistes  ont applaudi Monsieur le Président de la République à la fin de son discours.

Attendons la suite pour juger !!